Une pièce unique?

            Voici donc un bénitier qu'un collectionneur averti avait détecté dans le catalogue d'une vente aux enchères sous la dénomination "faïence de Lunéville".

            Ce bénitier de forme rocaille produit en technique de petit feu ou feu de moufle représente un putto (l'Enfant Jésus ?) tenant la croix. Il était inconnu jusque-là et on n'en a pas trouvé d'autre exemplaire depuis. La technique employée peut faire penser à une production de l'Est de la France et donc pourquoi pas à Lunéville mais quand on y regarde de plus près, l'attribution à Sinceny est quasi certaine.

            Le visage de l'enfant qui porte la croix figure sur le décor d'autres faïences de petit feu de Sinceny, la palette de couleurs est caractéristique, la qualité du petit feu, plus faible à Sinceny, se retrouve ici avec un émail un peu grisâtre et des couleurs pas tout à fait abouties. Le style rocaille est encore en faveur lorsque la production de petit feu commence à Sinceny. La forme du godet est proche de celui qui figure sur un autre modèle de bénitier récemment identifié à Sinceny (ou Rouy). Le décor floral du godet est proche d'autres décors secondaires des faïences de petit feu de Sinceny, de même que la végétation du tertre sur lequel se trouve le personnage.             

           La production de petit feu de Sinceny n'a pas duré bien longtemps, 15 ans environ, ce bénitier serait-il une production unique ?             C'est alors qu'il faut se référer à l'ouvrage du Docteur Warmont publié en 1864, pages 32 & 33: "sur les bénitiers rocaille de cette époque, l'Enfant Jésus portant la croix n'a pas une autre physionomie que les chinois qui fument leur pipe ou pèchent à la ligne au fond des assiettes".

           Voici que la boucle est bouclée, l'attribution de ce bénitier à Sinceny se confirme et il ne reste plus qu'à trouver d'autres exemplaires de cette production pour étoffer notre connaissance de la production de Sinceny dans le dernier quart du 18ème siècle.

Paire d'assiettes patronymiques  Rouy 19ème siècle

  

        Gabriel Portelette est né le 7 août 1807. Marie-Rose Pinon est née le 24 juin 1807. Ils se sont mariés le 8 décembre 1830 et résident à Athies sous Laon. 

        Ces assiettes ne sont donc pas un cadeau de mariage car ils ont tous deux 25 ans en 1832, deux ans après leur mariage.

         Plusieurs hypothèses sont donc possibles : cadeau de naissance, d'anniversaire, d'anniversaire de mariage, ou bien une commande pour leur propre compte?